Brandt Sushi party, le kit pour réussir ses sushis

Brandt lance son bien nommé Sushi party. Il s’agit d’un kit réunissant un cuit-riz, spécialement conçu - et décoré ! - pour cuire idéalement le riz en vue de préparer des sushis, et de 3 indispensables accessoires : 2 moules et 1 natte à sushis.

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party

L’art d’inviter le Japon à sa table

Au premier coup d’œil, la vocation du Sushi party signé Brandt ne laisse planer aucun doute : il s’agit de cuisine japonaise assurément. Et plus particulièrement d’un kit pour réaliser les sushis sous toutes leurs formes.

 

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party, kanjis

Réussir ses hosomakis, futomakis et uramakis

Pour donner à chacun la possibilité de préparer ses propres sushis, le Sushi party de Brandt réunit :

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party, l'autocuiseur

un autocuiseur

Celui-ci garantit l’une des clés de réussite de tout sushi, la bonne cuisson du riz. Ainsi, d’une capacité de 800 g, le cuit-riz du Sushi party permet d’obtenir un riz parfaitement cuit avec la texture idéale pour préparer des sushis. De fait, les grains sont consistants sans être collants ou pâteux. Ne reste plus qu’à les assaisonner à la mode japonaise avec notamment un peu de vinaigre.

À noter que Brandt dote son autocuiseur d’un panier vapeur qui autorise au-delà de la cuisson du riz et des pâtes celle des légumes.

Sur son mini-site dédié au Sushi party, Brandt propose cette vidéo conseil (bande sonore uniquement musicale, textes en français, durée 1m17s) :

 

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party, moules à hosomakis et futomakis

un moule à hosomakis et un moule à futomakis

Si ces 2 mots japonais n’évoquent rien pour vous, le Sushi party va vous apprendre à les connaître. Ce sont 2 grands classiques des sushis, à savoir les rouleaux fins, les hosomakis, et les rouleaux de diamètre supérieur, les futomakis. Les 2 moules fournis avec le Sushi party permettent de réaliser les uns comme les autres en toute simplicité. D’autant qu’ils sont chacun équipés d’encoches guide-couteau qui facilitent le découpage final du rouleau en portions de taille uniforme.

Vidéo conseil de préparation des hosomakis (bande sonore uniquement musicale, textes en français, durée 1m38s) :

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party, natte à uramakis

une natte à uramakis

Faite de bambou, la natte qui accompagne le Sushi party permet de réaliser ces sushis spéciaux aussi dénommés California Rolls et qui ont la particularité d’être réalisés en enroulant non pas le riz dans la feuille d’algue séchée mais la feuille dans le riz.

Vidéo conseil de préparation des uramakis (bande sonore uniquement musicale, textes en français, durée 2m6s) :

un livre de recettes

Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui souhaitent se familiariser avec le vocabulaire, les techniques et les multiples saveurs des sushis car, mets traditionnel au Japon, le sushi existe sous plusieurs centaines de variétés !

 

Caractéristiques principales

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party (référence SUP513)

  • puissance 500 W
  • capacité de 1 litre
  • moule à hosomakis
  • moule à futomakis
  • natte en bambou à uramakis (California Rolls)
  • panier cuisson vapeur
  • spatule à riz et porte-spatule
  • verre doseur
  • livre de recettes
  • dimensions : H 21,5 - L 26,6 - P 28 cm
  • poids 2,85 kg
  • 1 couleur : décor japonais noir et rouge avec caractères kanjis modernes signifiant sushi

Prix public indicatif 70 euros

 

Cuit-riz spécial sushi Brandt Sushi party, maître sushi

Quand les sushis sont en fait des « makizushi »

Un peu de vocabulaire ! Ce que l’on nomme habituellement des sushis ne sont en fait qu’une variété de sushis et pour y voir plus clair il suffit de connaître les mots :

sushi

Le mot japonais « sushi » désigne l’association d’un riz assaisonné avec une garniture (qui le plus souvent est composée de poisson cru ou cuit)*.

nigiri

Littéralement « tenu ». Quand le riz est simplement recouvert de la garniture, en l’occurrence une lamelle de poisson, l’on obtient très logiquement un « nigirizushi », mot formé de la jonction de nigiri et sushi en remplaçant, par convention, le S initial de sushi par un Z en respect du changement de prononciation dans la langue japonaise.

Brandt explique sur cette page du mini-site Sushi party comment réaliser des nigirizushis.

maki

Littéralement « en rouleau ». Quand le riz et la garniture sont roulés dans une feuille d’algue séchée, l’on obtient tout aussi logiquement un « makizushi » (parfois abrégé en maki).

te

Littéralement « roulé à la main ». De la même façon, lorsque le riz et la garniture sont roulés en cône et à la main, le résultat se nomme « temakizushi ».

 

Et si vous avez suivi jusqu’ici, amusons-nous encore un peu.

hosomaki

Si le diamètre du makizushi est de 2 cm, l’on ajoute le préfixe « hoso » et l’on a alors affaire à un « hoso makizushi » ou, en abrégé, un « hosomaki ».

Idem pour un diamètre de 3 cm avec le préfixe naka qui donne « naka makizushi ».

futomaki

Si le diamètre est de 4 cm, le préfixe devient futo qui donne « futo makizushi » ou « futomaki ».

uramaki

Et pour finir, si l’on enroule non pas la feuille autour du riz mais le riz autour de la feuille, le préfixe est « ura » qui donne « ura makizushi » ou « uramaki ». Ce type de sushi se nomme également California rolls.

 

* Wikipédia ajoute que le riz vinaigré se nomme shari et la garniture neta. Dans le même temps l’algue porte le nom de nori.

Petit électroménagerCuissonCuiseur vapeur, riz… Brandt Brandt

Informations complémentaires Cuiseur vapeur, riz… ...