Dyson présente « La lavandière », peut-être notre lave-linge de demain

À l’occasion des Designers days du 4 au 9 juin 2013, Dyson a donné carte blanche aux étudiants en design de l’ISD de Valenciennes pour créer l’expo « Flux, l’habitat, et demain… » Parmi les études, La lavandière, un lave-linge vraiment pas comme les autres.

 

Exposition Dyson Designer's days « Flux, l’habitat, et demain… »

Exposition Dyson Designer's days « Flux, l’habitat, et demain… », lave-linge La lavandière

 

Pour Dyson le design est une seconde nature

Pour preuves :

des produits reconnaissables entre mille

chacun des produits aux couleurs Dyson bénéficie d’une esthétique spécifique et de fonctionnalités soigneusement étudiées qui lui confèrent une identité 100 % Dyson connue et reconnue par nous tous,

Le James Dyson Award

Dyson organise chaque année un grand concours international, le « James Dyson Award » (voir notre Actu « Le James Dyson Award 2013 s’ouvre aujourd’hui, 14 mars. Le lauréat se verra offrir un prix de 30 000 £ (plus de 34 000 €) » qui récompense de jeunes talents,

l’exposition « Flux, l’habitat, et demain… »

à l’occasion des Designer’s days de juin 2013 Dyson a donné la parole aux étudiants de l’ISD Valenciennes Rubika (institut supérieur de design qui forme 550 élèves chaque année) pour créer l’exposition temporaire et prospective « Flux, l’habitat, et demain… » où le design était à l’honneur.

 

Expo Dyson : la maison du futur vue par les élèves de l’ISD Valenciennes Rubika

En 2012, Siméon Lescanne a remporté la sélection nationale française du James Dyson Award. Son école, l’ISD Valenciennes Rubika et lui-même ont donc reçu de la part de Dyson France la possibilité de concevoir et de réaliser l’exposition présentée par la marque à l’occasion des Designers days du 4 au 9 juin 2013.

Les étudiants organisateurs de l’exposition « Flux, l’habitat, et demain… »

L’équipe des étudiants organisateurs de l’exposition « Flux, l’habitat, et demain… » lors de la soirée inaugurale du 4 juin 2013.

C’est ainsi que le grand public a pu découvrir, au show-room Dyson situé 64 rue La Boétie à Paris, 8 études de produits imaginés par ces étudiants dans le but d’améliorer notre habitat sous la thématique de la gestion des flux dans la maison de demain, qu’il s’agisse d’eau, d’air, d’électricité ou bien encore d’informations.

Parmi ces études, l’une a particulièrement attiré notre attention : celle du concept de lave-linge baptisé « La lavandière » conçu et présenté par Coline Prévost, étudiante de 22 ans à l’ISD Valenciennes en 4e année (sur 5) de master design et management. (Coline Prévost est au centre de la photo ci-dessus (robe noire) avec à sa droite Siméon Lescanne.)

 

Exposition Dyson Designer's days « Flux, l’habitat, et demain… », lave-linge La lavandière

« La lavandière », le lave-linge réinventé

Partant du constat que faire la lessive engloutit 13 % de notre consommation en eau par an et par habitant et qu’en France nous faisons, au cumul, tourner nos lave-linge environ 7,3 milliards de fois - rien que ça ! -, Coline Prévost a imaginé et dessiné La lavandière un lave-linge d’avant-garde tout à la fois malin et écologique.

 

Lave-linge La lavandière de Coline Prévost, les balles de lavage

Comme les lavandières d’autrefois

Principe majeur de cette étude de lave-linge, La lavandière a recours à des balles de lavage qui viennent attaquer les taches en ayant une action uniquement mécanique via des frottements répétés à l’image des lavandières d’autrefois. Cela supprime la nécessité d’utiliser un détergent classique, il s’agit donc d’une lessive sans… lessive !

Lave-linge La lavandière de Coline Prévost, le lavage

Ces balles disposent d’un aimant dans leur structure et sont mues par le champ magnétique généré par l’inducteur de La lavandière. Coline Prévost précise : « Du fait que l’on peut modifier à l’envi le périmètre et la puissance de ce champ magnétique, il est tout à fait imaginable de piloter les mouvements des balles qui brassent le linge et donc de créer différents programmes de lavage sur La lavandière comme ils existent sur les lave-linge habituels. »

 

Lave-linge La lavandière de Coline Prévost, les balles hydrophobes

La lavandière emprisonne les graisses hydrophobes

Deuxième principe majeur de La lavandière, les balles additionnelles de capture des graisses hydrophobes. Sans rentrer dans un long exposé chimique, les résidus des taches et des salissures une fois qu’elles ont été nettoyées et séparées des textiles sont capturés par l’action hydrophobe desdites balles additionnelles et le tour est joué, le linge est propre.

 

Lave-linge La lavandière de Coline Prévost, l'essorage par torsion

La lavandière réduit la durée de l’essorage et économise l’énergie

Troisième point clé de La lavandière, ce que l’on peut nommer le tambour est en fait constitué d’une membrane immobile pendant le lavage et formant un cylindre dans lequel l’utilisateur dépose son linge, les balles de lavage et les balles hydrophobes avant de lancer le cycle de lavage. Dès lors, La lavandière ajoute le volume d’eau adapté et sous l’action du champ magnétique induit l’ensemble se met à tourbillonner.

Une fois le lavage terminé et une première vidange effectuée, les deux plateaux qui tiennent la membrane tendue se mettent à tourner sur eux-mêmes en sens inverse. Cela provoque une torsion de la membrane et le linge ainsi pris au piège est essoré une première fois. Puis, l’essorage par force centrifuge traditionnelle reprend ses droits mais entre-temps la durée de celui-ci est grandement diminuée. Et l’on réduit d’autant la consommation d’électricité du cycle d’essorage !

 

Lave-linge La lavandière de Coline Prévost, Expo Dyson Designer's days 2013

Hélas, ne cherchez pas, le lave-linge La lavandière n’existe que sur le papier (ou du moins en images de synthèse) grâce au talent de Coline Prévost et sous forme d’une maquette qui a été présentée à l’exposition « Flux, l’habitat, et demain… » de Dyson !

Gros électroménagerLavageLave-linge Dyson DysonLes produits de demainLes inclassablesPrix & concours

Informations complémentaires Lave-linge ...