Électroménager et électronique grand public, GfK publie les chiffres au 2e semestre 2013

L’étude GfK Temax France qui examine les ventes d’équipements techniques, dont l’électroménager et l’électronique grand public, montre un repli de - 5,1 % en valeur sur le 2e trimestre 2013, soit un recul au premier semestre 2013 de - 3,9 %.

GfK Temax 2e trimestre 2013, équipements techniques

Une baisse trimestrielle de - 5,1 %

Au 2e trimestre 2013, les Français ont dépensé 6,5 milliards d’euros pour leurs achats d’équipements techniques. Sous cette appellation, l’institut GfK, qui publie ces chiffres dans le cadre son étude Temax GfK 2e trimestre 2013, englobe :

Sur le total de ces familles, le recul du chiffre d’affaires est donc de - 5,1 % par rapport au 2e trimestre 2012. À noter que seules les télécommunications tirent leur épingle du jeu avec une progression de presque 12 % sur la même période.

 

GfK Temax 2e trimestre 2013, équipements techniques

L’érosion se confirme au 1er semestre 2013

Ce recul trimestriel de - 5,1 % s’inscrit dans une tendance à la baisse que l’on avait déjà observée en 2011 et en 2012 comme en témoignent les courbes ci-dessous qui représentent les chiffres d’affaires par trimestre :

GfK Temax 2e trimestre 2013, équipements techniques

Signe inquiétant, on peut notamment remarquer que depuis 2010, les courbes affichent quasiment à chaque trimestre un niveau inférieur d’une année sur l’autre.

Un constat que l’on retrouve bien évidemment dans le tableau ci-dessous :

GfK Temax 2e trimestre 2013, équipements techniques

 

Gros électroménager, la baisse de la valeur ralentit

Avec un chiffre d’affaires de 1,18 milliard d’euros au 2e trimestre 2013, le marché du gros électroménager voit sa valeur baisser de 2,4 %. Une baisse moins forte que celle du 1er trimestre 2013.

Temps difficiles pour la pose libre au sein de laquelle « la baisse dépasse les 7 % » pour les réfrigérateurs, les congélateurs et les cuisinières. Et GfK de poursuivre « sur le segment de la pose libre seuls les fours micro-ondes et les caves à vin résistent bien. »

A contrario, GfK confirme que « l’encastrable continue de progresser légèrement avec une croissance d’un peu moins de 2% principalement due au segment de la cuisson via deux familles assez dynamiques, les tables et les fours micro-ondes. »

 

Le petit électroménager n’a presque pas la frite

GfK note un « recul inhabituel » du petit électroménager au 2e trimestre 2013 et identifie comme « impact important » la forte activité promotionnelle lors de la même période l’an passé (2e trimestre 2012) des familles des centrales vapeur, du petit-déjeuner et de la préparation culinaire.

Dans le détail, tandis que les machines à café, comme les cafetières, continuent de céder le pas au profit des machines à café dit « portionné », tandis que la cuisson est pénalisée par les barbecues, les bonnes nouvelles viennent des robots ménagers, des blenders chauffants, des friteuses, celles-ci retrouvant de la croissance sur le trimestre, des aspirateurs, qui selon GfK « affichent de très bonnes tendances avec une bonne performance des aspirateurs traîneaux et un réel succès des aspirateurs balais. »

Côté santé et bien-être, le soin de la personne affiche un léger recul sauf pour les segments des sèche-cheveux et du soin masculin porté par les tondeuses à barbe. Ces deux familles de produits n’arrivent pas toutefois à compenser « les ventes atones de l’épilation et des appareils de coiffure. » Enfin GfK précise que le soin dentaire présente un nouveau recul à 2 chiffres.

 

L’électronique grand public a perdu 228 millions d’euros

Le chiffre d’affaires de l’électronique grand public s’est établi au 2e trimestre 2013 à 979 millions d’euros soit une perte de 228 millions par rapport au 2e trimestre 2012 ! Le recul s’établit à près de - 19 %. GfK explique ce résultat par « une demande en berne et des prix moyens en nette dégradation. »

Les téléviseurs sont les principaux responsables de ce recul pour deux raisons. D’une part ils constituent la famille la plus importante du marché et, d’autre part, ils accusent une baisse de 23 % de leur chiffre d’affaires. « Faisant oublier instantanément la tendance encourageante du 1er trimestre 2013 » commente GfK.

Dans le détail, l’institut souligne que si les téléviseurs de grande taille évoluent favorablement, l’augmentation des prix observée depuis plusieurs mois s’est arrêtée et pénalise la valeur du marché. Le prix de vente moyen du 2e trimestre 2013 étant comparable à celui du 2e trimestre 2012. Quant à la baisse de la demande, GfK estime qu’elle « s’explique probablement par des consommateurs qui se montrent des plus prudents en matière d’achats ‘‘plaisir’’ au regard du contexte économique global. »

Pire, les autres familles du secteur accusent elles aussi le coup. GfK ajoute « Le marché de la vidéo (lecteurs DVD et Blu-ray Disc, home-cinéma, adaptateurs TNT) ne se porte hélas pas mieux : la tendance du 2e trimestre 2013 reste très défavorable, et aucune famille ne parvient à sortir du rouge. Une fois encore, seul l’univers du son montre des signes positifs. Ainsi, les ventes d’éléments séparés (amplificateurs audio et audio/vidéo, enceintes) génèrent de la croissance. En revanche les systèmes home audio ont connu la même mauvaise tendance qu’au 1er trimestre 2013 (-17%) et les casques marquent le pas avec un 2e trimestre en baisse notable (-11%). »

 

Le prix de vente moyen des hybrides a baissé de 26 % en juin 2013

En termes d’appareils photo numériques, la situation s’avère très contrastée. Les modèles compacts continuent de souffrir en nombre de ventes (baisse à 2 chiffres au 2e trimestre 2013) mais limitent la casse en maintenant presque le prix de vente moyen du segment grâce à l’innovation et à la percée des modèles experts. Au final, le prix de vente moyen des compacts n’a baissé que de 2 % en avril, mai et juin 2013.

Pour leur part, les bridges suivent une tendance « assez similaire à celle des compacts » précise GfK.

À l’opposé, les modèles à objectifs interchangeables ont vu le nombre de pièces vendues augmenter de plus de 10 % au 2e semestre 2013. Pour autant, ce chiffre est à corréler à la période des soldes au cours de laquelle des promotions ont pu proposer des appareils fortement soldés avec pour effet une baisse du prix moyen des hybrides en recul de 26 % en juin 2013 ! Au global, la valeur des ventes d’hybrides au 2e trimestre 2013 plonge de 8 %.

Un même phénomène a touché les reflex mais dans une moindre mesure. De fait, le prix de vente moyen n’a baissé que de 16 % en juin tandis que sur le trimestre les ventes ont progressé de 1,5 %. Et c’est ainsi que le chiffre d’affaires des reflex s’est stabilisé avec une petite baisse de - 1,3 %.

GfK conclue « Ce deuxième trimestre 2013 confirme les prévisions de GfK d’un marché mature en volume qui devrait continuer à voir se stabiliser les prix et privilégier de façon accrue la valeur. »

 

Les smartphones et accessoires tirent le marché vers le haut

Seule famille à suivre une croissance notable, les télécommunications bénéficient d’un évident effet smartphone. GfK note que « Le marché est particulièrement animé sur ce second trimestre avec le lancement de produits phares de grandes marques et l’élargissement des gammes sur tous les niveaux de prix. »

Autre facteur d’une activité soutenue, l’Arcep précise que « 79 % du parc de terminaux mobiles sont constitués par des abonnements post payés dont la moitié correspond à des utilisateurs libres d’engagement envers leurs opérateurs. » Cette situation ne manque pas de créer un climat fortement concurrentiel favorable à la démocratisation des appareils entrée de gamme à moins de 200 € qui permettent à ces utilisateurs de changer de téléphone sans pour autant s’engager.

Dans le même temps, les fabricants ont d’ores et déjà commencé à proposer des téléphones 4G au cours du 2e trimestre 2013 avec des valeurs faciales à moins de 400 €.

GfK note par ailleurs le recul de la téléphonie domestique dont, selon l’institut, les linéaires en magasin ne cessent de diminuer en taille au profit des accessoires des téléphones mobiles. De fait, les étuis de protection et les casques audio affichent une progression à 2 chiffres selon GfK.

Gros électroménagerPetit électroménagerImage & sonPhoto & vidéo GfKChiffres & études

Informations complémentaires Gros électroménager ...