IFA 2013, Panasonic et LG présentent 2 visions de la « cuisine connectée »

Exercice de style oblige, le salon de l’IFA de Berlin constitue une belle occasion pour les grandes marques de montrer comment elles voient l’avenir, notre avenir. À l’IFA 2013, Panasonic et LG ont ainsi exposé leur vision de la cuisine connectée.

Principe cuisine connectée LG IFA 2013

L’IFA de Berlin, vitrine idéale de l’électroménager de demain

Rendez-vous annuel du monde de l’électroménager (et de l’électronique grand public), l’IFA de Berlin s’est déroulée début septembre 2013. Originalité de ce salon, il est à la fois ouvert aux professionnels et aux particuliers qui, il est vrai, s’avèrent essentiellement d’origine allemande. Grand-messe annuelle donc de l’électroménager, l’occasion est belle pour les grandes marques d’exposer non seulement leurs dernières nouveautés qui seront disponibles prochainement à la vente mais aussi leurs études et réflexions en termes de recherche & développement et de prospective.

 

Stand Panasonic IFA 2013

Vu sur le stand Panasonic à l’IFA 2013

La cuisine connectée vue par Panasonic

Avec un évident sens de la mise en scène, Panasonic proposait lors de l’IFA 2013 de s’inscrire à des séances d’une demi-heure pour assister à une mini pièce de théâtre durant laquelle un acteur jouait le rôle de l’utilisateur de la cuisine connectée telle que Panasonic l’imagine.

Un système piloté par la voix et relié à un serveur

Avant la saynète, Panasonic expliquait que sa cuisine connectée réunissait 2 microphones installés dans la pièce et reliés à un système de reconnaissance vocale, des haut-parleurs, un robinet, une table de cuisson et un réfrigérateur intelligents, le tout étant connecté à un serveur via Internet et complété par des vidéoprojecteurs installés au plafond.

Scène de la vie quotidienne

Puis, ces précisions apportées (et en imaginant que le personnage se prénomme Pierre), le spectacle commençait.

Pierre se lève et après une bonne nuit rien ne le tente plus que 2 œufs durs, il se met donc à parler au… robinet :

« Bonjour, ce matin je voudrais 75 centilitres d’eau pour préparer des œufs durs. »

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Pierre positionne donc sa casserole sous le robinet qui en détecte la présence et qui a compris, via l’intelligence de la cuisine connectée Panasonic, qu’on lui demande de verser 75 cl d’eau. Ce qu’il fait. Pendant ce temps-là, la table de cuisson allume l’un de ses feux et sélectionne la puissance ainsi que la durée nécessaires pour faire bouillir l’eau.

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

À noter le cube bleu lumineux qui clignote quand Pierre donne des ordres à sa cuisine connectée.

Pierre souhaite de plus une bonne tasse de café. De la même façon il indique au robinet la quantité d’eau souhaitée puis une fois la bouilloire remplie place celle-ci sur la table de cuisson qui pareillement choisit de chauffer l’eau à la bonne température pour préparer un café.

Profitant des quelques minutes d’attente, Pierre interroge alors sa cuisine connectée pour savoir ce que contient son réfrigérateur. De fait, sa mère dîne ce soir avec lui et il lui faudra sans doute faire quelques courses dans la journée.

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Instantanément, la cuisine connectée réagit et projette sur le mur à côté du réfrigérateur un tableau qui liste les aliments stockés dont Pierre prend connaissance d’un simple regard sans avoir eu à ouvrir la porte du réfrigérateur.

Puis, pensif pendant la dégustation de ses œufs, Pierre se demande bien ce qu’il va préparer à sa mère en fonction des aliments qu’il a à disposition.

Qu’à cela ne tienne, et toujours à haute voix et dans sa langue maternelle, il demande conseil à sa cuisine connectée. Celle-ci consulte alors la base de données du serveur situé dans le nuage (le cloud), liste les recettes possibles et termine sa mission en les proposant à Pierre. Entre-temps, l’intelligence de la cuisine connectée a pris en compte les préférences alimentaires que Pierre et sa mère ont préalablement enregistrées, notamment en termes d’éventuelles allergies.

Pierre examine la liste et choisit une recette qu’il sait que sa mère affectionne particulièrement mais problème il ne sait pas quel vin accompagnera le plat principal.

À nouveau l’intelligence de sa cuisine connectée est sollicitée : « Dis-moi, assistant sommelier en ligne, en fonction du plat que je viens de choisir quel vin me conseilles-tu ? »

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Et la réponse tombe : « Je te recommande un Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande ! » tandis que la cuisine connectée affiche en même temps la réponse sur le mur par vidéoprojection.

Ouf, tout va bien, Pierre s’est régalé avec un bon petit-déjeuner et désormais il sait comment s’organiser pour ce soir.

À noter qu'en dehors de cette mise en scène de démonstration grandeur nature, Panasonic organisait également sur son stand des animations autour de la thématique de la cuisine connectée :

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Cuisine connectée Panasonic IFA 2013

Avec notamment un prototype de lave-linge pilotable à distance depuis un smartphone ou bien le téléviseur du salon !

 

Stand LG IFA 2013

Vu sur le stand LG à l’IFA 2013

La cuisine connectée vue par LG

Tout l’écosystème de la cuisine connectée vue par LG repose sur le mariage heureux et prometteur d’équipements que nous connaissons tous déjà fort bien. Il s’agit en effet d’une part de nos appareils électroménagers classiques tels que le réfrigérateur, le lave-linge, le four et il s’agit d’autre part du smartphone. Les différents éléments étant connectés les uns aux autres soit en Wi-Fi, soit en NFC (near field communication, sorte de micro Wi-Fi d’une portée de quelques centimètres).

Cuisine connectée LG IFA 2013

Ne tenez pas compte de la posture figée des présentateurs LG, nos photos ont été prises pendant le tournage d'une émission de TV avec interdiction formelle de s'approcher du stand. D'où cette attitude quasi militaire !

Quand les équipements électroménagers, dits intelligents, disposent d’un programme interne qui leur permet d’être compatibles avec une connexion à l’Internet, le smartphone a en charge de stocker dans sa mémoire différentes applications spécifiques dont la vocation consiste à totalement revisiter l’usage du réfrigérateur, du lave-linge ou du four en apportant de nouvelles fonctionnalités jusqu’ici inconnues.

Seong-Jii Jo, président et CEO de LG Electronics Home Appliance Company déclarait à ce sujet : « LG a encore perfectionné la technologie présente dans ses produits intelligents, donnant ainsi la possibilité aux consommateurs de prendre le contrôle de leurs appareils électroménagers quel que soit l’endroit où ils se trouvent. On peut désormais lancer le cycle d’un lave-linge en partant du bureau. De ce fait, on peut optimiser son temps avec un lave-linge prêt à être déchargé dès que l’on rentre chez soi. Le consommateur pourra également ordonner à son aspirateur robot de nettoyer une partie de la maison afin d’accueillir au mieux des invités imprévus qui s’annoncent pour le dîner. L’étendue des applications intelligentes passe également par des informations échangées entre le réfrigérateur et un smartphone, qui pourront guider les achats du consommateur lorsqu’il est dans un supermarché, et ce, en fonction des dates de péremption des aliments qui y sont stockés. Le concept de la maison connectée selon LG est à ce point incroyable que, désormais, un consommateur pourra vérifier la plupart des actions de son électroménager au travers du téléviseur sur lequel il regarde son programme préféré. LG est à même d’offrir une maison connectée intelligente à ceux qui veulent le meilleur de la technologie. »

Dans le détail, la cuisine connectée mise au point par LG s’appuie sur 5 innovations regroupées sous le label SmartThinQ :

  • Smart Manager (ou pilotage intelligent)
  • Smart Access (ou accès intelligent)
  • Smart Adapt (ou mises à jour intelligentes)
  • Smart Grid Ready (ou modes intelligents d’économies d’énergie)
  • et Smart Diagnosis (ou autodiagnostic intelligent)

 

Cuisine connectée LG IFA 2013, le réfrigérateur LG connecté

Cuisine connectée LG IFA 2013, le réfrigérateur connecté

Le réfrigérateur intelligent de la cuisine connectée LG

Le contenu du frigo consultable sur le smartphone

Cuisine connectée LG IFA 2013, l'écran du réfrigérateur connecté

Écran tactile du réfrigérateur connecté LG, à noter les icônes de fonctions en bas de l'écran dont la fonction « Food manager » en première position à gauche.

La fonction la plus impressionnante de ce réfrigérateur connecté correspond à son système Smart Manager. Concrètement, celui-ci permet de lire sur son smartphone ou sur l’écran du réfrigérateur la liste des aliments stockés. Plus besoin d’ouvrir la porte donc pour vérifier s’il reste des tomates ou du fromage.

Connaître toutes les dates de péremption

Mieux, la fonction Smart Manager’s Freshness Tracker (suivi de la fraîcheur) indique pour chaque aliment stocké la fameuse DLUO, date limite d’utilisation optimale.

Le réfrigérateur devient conseiller en cuisine

Fort de ces informations, le réfrigérateur est également capable de proposer des recettes compatibles avec les aliments conservés :

Cuisine connectée LG IFA 2013, le réfrigérateur LG connecté

 

Mieux gérer ses courses

Et puisque la liste des aliments stockés est accessible depuis le smartphone, il est tout à fait possible de la consulter lorsqu’on fait ses courses pour remplir son panier en étant sûr de ne rien oublier ou de ne rien acheter en double.

Commander en ligne directement sur le réfrigérateur

LG va plus loin avec la fonction Smart Shopping. Elle consiste tout simplement à passer ses commandes sur Internet directement depuis l’écran LCD du réfrigérateur. Avec de surcroît la fonction, optionnelle, de commande automatique quand un aliment vient à manquer.

Conseil en nutrition

Cuisine connectée LG IFA 2013, l'écran du réfrigérateur connecté

Et ce n’est pas tout, LG a même imaginé de confier au réfrigérateur une mission de conseil en nutrition via l’application Smart Health Manager (la 4e depuis la gauche). Cela commence par la création d’un profil qui intègre le poids, la taille, les préférences alimentaires et les éventuelles allergies de chacun des membres de la famille. Cela se poursuit par la recommandation de recettes personnalisées que la fonction Smart Health Manager estime pleinement adaptées à chacun en fonction de ses habitudes alimentaires et ses objectifs, notamment de perte de poids.

Une consommation électrique optimisée

Enfin, via le système Smart Grid Ready, le réfrigérateur LG est capable d’adapter au mieux et en permanence sa consommation électrique.

 

Cuisine connectée LG IFA 2013, le lave-linge LG connecté

Cuisine connectée LG IFA 2013, le lave-linge LG connecté

Le lave-linge intelligent de la cuisine connectée LG

Il détecte ses propres pannes

Grâce à la fonction Smart Diagnosis, le lave-linge surveille en permanence l’ensemble de ces composants et si un incident survient il en informe l’utilisateur, éventuellement par un message vocal. Cela limite les interventions éventuelles d’un technicien et fait donc gagner à la fois du temps et de… l’argent !

Suivre un cycle sur son smartphone ou sa TV

« Mais où en est mon lave-linge ? » Bientôt la question ne se posera plus car le lave-linge de la cuisine connectée LG permet de suivre l’avancée des cycles via la fonction Smart Access directement sur l’écran du smartphone ou sur celui du téléviseur.

Mieux encore, les différents paramètres de lavage voire les programmes en cours pourront être pilotés et modifiés en temps réel depuis le smartphone ou le téléviseur également. Ici l'écran de commande, visible sur le smartphone, de la fonction défroissage vapeur douce :

Cuisine connectée LG IFA 2013, le lave-linge LG connecté

 

Le lave-linge devient expert conseil en lavage

La fonction Washing Coach apporte un accompagnement pertinent en se montrant experte en lavage : quantité de lessive, type de nettoyage, message de la nécessité de nettoyer la cuve… rien ne lui échappe pour accompagner au mieux l’utilisateur.

 

Cuisine connectée LG IFA 2013, le four LG connecté

Le four intelligent de la cuisine connectée LG

À l’image du réfrigérateur et du lave-linge, le four connecté LG intègre les fonctions Smart Access (pilotage à distance depuis le smartphone ou le téléviseur), Smart Adapt (compatibilité avec de futures nouvelles fonctions) et Smart Diagnosis (autodiagnostic intelligent). Il sait aussi proposer des recettes qu'il affiche sur l'écran du smartphone :

Cuisine connectée LG IFA 2013, le four LG connecté

 

Cuisine connectée LG IFA 2013, l'aspirateur robot LG connecté

L’aspirateur robot intelligent de la cuisine connecté LG

De la même façon, l’aspirateur robot Hom-Bot Square (voir notre Actu « Hom-Bot Square, le nouvel aspirateur robot LG au format carré »), version connectée, peut être piloté à distance. Il communique la liste des zones aspirées précédemment et effectue lui-même ses propres diagnostics de bon fonctionnement.

 

Pour demain… ou après-demain… voire plus tard

Hélas, toutes ces présentations d’appareils électroménagers connectés ne sont accompagnées d’aucune date de commercialisation précise. Tout au mieux savons-nous que certaines applications LG sont disponibles dès aujourd’hui en Corée tandis que Panasonic considère qu’il faudra encore patienter au moins 3 ans pour voir les premières réalisations issues de son étude de cuisine connectée telle que présentée à l’IFA 2013 !

À suivre donc…

Gros électroménagerLavageLave-lingeFroidRéfrigérateurCuissonFourTable de cuisson LGPanasonic PanasonicLGIFA 2013Les produits de demainObjet connecté

Informations complémentaires Gros électroménager ...