Kobold VR200, le nouveau et très prometteur aspirateur robot de Vorwerk

Parmi les meilleurs aspirateurs robots du marché il y avait le Kobold VR100 de Vorwerk. Désormais il faut compter avec le Kobold VR200 qui, grâce à de nouvelles performances et de nouveaux atouts, place la barre encore plus haut, vraiment plus haut.

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200

Kobold VR200, séduisant au premier regard

L’aspirateur robot Kobold VR200 est le successeur du fameux VR100 (voir notre Actu « Vorwerk présente son aspirateur robot Kobold VR100 ») et une première différence apparaît dès la sortie de l’appareil de son carton d’emballage : l’esthétique ! Vorwerk a effectivement donné un sacré coup de jeune à la deuxième version de son aspirateur robot en lui offrant un joli coup de crayon. Le VR200 séduit ainsi au premier regard grâce à son allure assurément plus moderne et plus élégante. Plus fine aussi, l’aspirateur VR200 présentant une hauteur de 9 cm contre 10 cm pour son prédécesseur le VR100. D’ailleurs, Vorwerk scénarise sympathiquement ce caractère séduisant dans son spot de présentation du nouveau VR200 :

Ici en version longue (2m19s, bande sonore uniquement musicale, sans texte ni commentaire) 

ici en version courte (30 secondes)

 

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, un débit de plus de 12 litres à la seconde

Kobold VR200, toujours plus performant

Tout naturellement, le premier atout d’un aspirateur robot repose sur sa capacité d’aspiration. Sur ce point, Vorwerk annonce un nouveau moteur, le BLDC-8, dont la puissance confère au VR200 une capacité d’aspiration de 12 à 13 litres par seconde. Des valeurs à comparer au presque 9 litres du VR100 déjà fort respectables.

Ce moteur actionne de plus la brosse rotative principale à raison de 1 800 tours par minute, ce qui, couplé à la présence d’ailettes sur ladite brosse, donne au VR200 un haut niveau d’efficacité sur tous les types de sols dont tout particulièrement les moquettes et les tapis. Enfin, le BLDC-8 du VR200 actionne également la brossette rotative latérale qui va chercher la poussière sur le côté droit de l’appareil (sens de la marche) pour la diriger vers la brosse principale. Cette dernière, comparée à celle du VR100, se trouve légèrement déportée vers la droite et donc plus proche du bord de l’appareil offrant de la sorte un résultat d’aspiration plus systématique, plus complet. Le tout forme un dispositif essentiel et efficace pour le - bon - nettoyage des coins et le long des plinthes.

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, le bac et son filtre

Une fois aspiré, l’air est rejeté dans l’atmosphère après avoir été filtré par le VR200. Pour cela, Vorwerk équipe son aspirateur d’un filtre de classe F7 d’une surface de 300 cm2 (pliée en acordéon pour occuper un volume réduit) et capable de retenir 85 % des particules dont la taille dépasse les 300 nanomètres, ce qui correspond à 0,0003 millimètre ! Les personnes sujettes aux allergies apprécieront.

 

Jusqu’à 1 heure et demie d’autonomie

Côté énergie, le VR200 est doté d’une batterie lithium-ion de 14,4 v. Si la toute première charge nécessite quelque 3 heures, les suivantes se font en 90 minutes pour un cycle de nettoyage possible et en 150 minutes pour une charge complète lorsque la batterie est vide. L’autonomie de cette batterie est de 60 minutes pour une utilisation en mode aspiration normale et elle passe à 90 minutes (soit environ 120 m2 nettoyés) si le mode Éco est sélectionné. Ce mode a de plus l’avantage d’abaisser le niveau sonore de fonctionnement de 70 à 67 dB. Un point positif qui permet au VR200 d’aspirer de façon encore plus discrète :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, 67 décibels en mode Éco

Vorwerk précise que la batterie du Kobold VR200 est conçue pour assumer pleinement jusqu’à 700 cycles de recharge-décharge ce qui lui donne une durée de vie de plusieurs années en fonction du rythme d’utilisation de l’aspirateur. Soit, pour exemple, plus de 2 ans pour une utilisation quotidienne.

 

Kobold VR200, encore plus intelligent

Le second point clé d’un aspirateur robot concerne son intelligence c’est-à-dire son système de navigation. Là, Vorwerk joue la carte de la continuité des performances avérées de son système de scanner laser 360° Slam (pour simultaneous localisation and mapping, ou, en français, localisation et cartographie simultanées) qui équipait son VR100. Logé dans la « tourelle » qui surmonte le VR200, ce laser permet à l’aspirateur de cartographier la pièce où il se trouve, d’envoyer ces informations au logiciel pilote qui finit par guider le VR200 selon un tracé bien spécifique car méthodique.

De fait, le VR200 obéit à une logique de guidage qui caractérise la marque Kobold : l’aspirateur commence systématiquement par se diriger vers un mur, puis il longe ce mur afin de nettoyer tout le pourtour de la pièce. Cela fait, il poursuit sa mission en suivant un tracé ligne par ligne dont l’écartement correspond à la largeur de l’appareil :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, la navigation systématique

Ainsi, le VR200 sillonne méthodiquement toute la surface de la pièce pour être sûr de ne passer à côté d’aucune poussière comme le montre cette vidéo de 19 secondes :

Puis, lorsqu’une pièce est terminée, il passe automatiquement à une seconde pièce et ainsi de suite jusqu’à ce que le VR200 considère que l’ensemble du logement a été nettoyé.

Et si l’on souhaite que l’aspirateur évite une zone spécifique, comme par exemple le joli paquet de fils et câbles électriques à proximité du meuble vidéo du salon, rien de plus simple. Vorwerk fournit avec le VR200 une bande magnétique de 4 mètres de longueur. Souple et découpable, cette bande se pose au sol et définit de la sorte un mur magnétique que ne franchira pas le VR200. Une fois le travail fait, il suffit de ranger la bande (qui s’enroule sur elle-même) et qui pourra à nouveau servir autant de fois que l’utilisateur le désire.

 

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, aspiration dans les coins

Kobold VR200, toujours aussi complice

La forme en D typique du VR200 lui permet d’aller au plus près des murs, des coins et des plinthes. Mieux encore, Vorwerk a ajouté sur son VR200 un détecteur latéral pour mieux suivre encore les murs et s’en approcher au maximum.

En tout, le VR200 réunit 14 capteurs dont 3 qui lui servent à détecter le vide (à l’instar des marches d’escalier) et 3 capteurs à ultrasons disposés à l’avant de l’appareil pour détecter les objets et meubles à éviter. Ce que fait le VR200 sans les heurter ! La preuve en image (durée 38 secondes) :

À noter :

le VR200 peut être programmé

Puisque le propre d’un aspirateur robot consiste à pouvoir travailler seul en toute autonomie, il est parfaitement possible de programmer le VR200 pour qu’il se mette en marche automatiquement selon des jours et des heures fixés au gré de l’utilisateur, notamment pendant ses absences.

le VR200 se montre docile

Le VR200 propose en effet 3 modes de fonctionnement. Le mode normal pour un nettoyage complet, le mode Éco pour un nettoyage complet mais de durée plus longue avec économie d’énergie et niveau sonore abaissé, et le mode Local pour nettoyer une surface restreinte de 1,2 par 1,5 m :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, mode Local

Un mode idéal pour, par exemple, aspirer les miettes au pied de la table après un repas.

le VR200 est furtif et agile

le VR200 présente une faible hauteur de 9 cm lui permettant de mieux se faufiler sous les meubles tels que lits et canapés.

Le VR200 gère son énergie

En dernier lieu, la gestion intelligente de la charge de sa batterie sait à quel moment le VR200 doit retourner sur sa base pour se recharger. Et cela fait, l’aspirateur reprend son travail exactement là où il l’avait laissé, c’est-à-dire à sa dernière position.

 

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200

Les trucs en plus

À tout cela, car Vorwerk ne s‘est pas arrêté en si bon chemin, le fabricant allemand ajoute des dispositifs innovants et pratiques qui facilitent l’usage du Kobold VR200. Ce sont :

les roues avec aide au franchissement d’obstacles

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, l'aide au franchissement d'obstacles

Vorwerk dote les 2 roues motrices du VR200 de béquilles articulées dont le mouvement aide le VR200 à franchir les obstacles tels que les tapis ou les barres de seuil. Et ce jusqu’à une hauteur de 2 cm.

Le vidage du bac récupérateur

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, le vidage avec un autre aspirateur

Vorwerk propose 2 façons de vider le bac récupérateur de poussières. D’une contenance de 530 ml et amovible, celui-ci peut être vidé à la main, tout simplement. Mais le bac dispose par ailleurs d’une bouche dans laquelle il suffit d’introduire l’extrémité du flexible d’un aspirateur classique pour aspirer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire le contenu du bac. Et ce sans aucun contact direct avec les poussières.

la télécommande

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, la télécommande

Outre son écran LCD couleur à menus déroulants, ses 4 touches de commandes sensitives et son bouton marche/arrêt, le VR200 est livré avec une télécommande qui permet de piloter jusqu’à 5 mètres de distance l’aspirateur robot à sa guise.

Au final, fort de toutes ces caractéristiques, le VR200 s’annonce comme le digne et prometteur successeur du VR100. Ce qui laisse augurer de performances haut de gamme que nous sommes pressés de mettre à l’épreuve à l’occasion d’un prochain test en situation réelle ! À suivre donc…

 

Kobold VR200, les premiers gestes

Vorwerk propose une vidéo tutorielle destinée à expliquer le fonctionnement en image de son aspirateur robot (durée 2m35s) :

 

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200

Caractéristiques principales

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200

  • 2 modes de nettoyage : Auto et Local (zone de 1,2 x 1,5 m)
  • 1 mode Éco
  • programmable
  • retour automatique à la base de recharge
  • franchissement d’obstacles jusqu’à 2 cm de hauteur
  • vidage par aspiration possible
  • indicateur bac plein
  • moteur sans brosse
  • batterie lithium-ion 14,4 v
  • durée de vie de la batterie environ 700 cycles de charge
  • durée d’une charge complète 150 minutes
  • autonomie 60 minutes (env. 90 m2) - mode Éco 90 minutes (env. 120 m2)
  • consommation 70 W - 50 W en mode Éco
  • débit 12 litres/seconde
  • navigation Slam laser
  • 14 capteurs*
  • brosse principale avec ailettes tous types de sol
  • brossette rotative latérale
  • système d’aide au franchissement d’obstacles
  • capacité du bac 0,53 litre
  • écran LCD couleur :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, l'écran et les boutons de commandes sensitifs

  • commandes sensitives
  • filtre F7 (retient 85 % des particules supérieures à 0,0003 millimètre)
  • niveau sonore 70 dB - mode Éco 67 dB
  • station de recharge :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, la station de recharge

  • télécommande infrarouge (portée 5 m)
  • bande de délimitation magnétique (4 m, découpable)
  • poignée de transport :

Aspirateur robot Vorwerk Kobold VR200, la poignée de transport

  • adaptateur USB pour futures mises à jour
  • dimensions : H 9 - L 34 - P 34 cm
  • poids 4,2 kg
  • 1 couleur : blanc et vert

Prix public indicatif 750 €

Date de lancement commercial 20 octobre 2014

Exclusivement disponible en vente directe par réseau de conseillers Vorwerk et sur le site Vorwerk

* scanner laser, 3 capteurs de vide, 1 détecteur de mur, 3 capteurs à ultrasons frontaux, 4 capteurs de contact, 2 capteurs de contact sur le scanner

Petit électroménagerSoin des solsAspirateur robot Vorwerk Kobold Vorwerk Kobold

Informations complémentaires Aspirateur robot ...