Pourquoi les TV oled surpassent les TV led

C’est fait, les rayons téléviseurs de nos magasins préférés intègrent depuis peu des modèles de TV dits oled aux performances prometteuses. De quoi s’agit-il ? Comment ça marche ? Et quels sont les avantages ? Tour d’horizon sur les TV oled.

Téléviseur oled courbé LG 55EA980V

Un peu de vocabulaire

Pour commencer, quelques bases sont à connaître, dont notamment un peu de vocabulaire avec ces 3 acronymes :

LCD : liquid crystal display ou écran à cristaux liquides. Plats, de faible consommation électrique et ayant adopté la couleur au début des années 2000, les écrans dits LCD correspondent aujourd’hui à l’extrême majorité de nos écrans quotidiens : montres, téléviseurs, ordinateurs, appareils photo…

LED : light-emitting diode ou diode électroluminescente. Composant électronique capable d’émettre de la lumière. Aujourd’hui 100 % banalisé via notamment les nouvelles ampoules à basse consommation et les systèmes de rétro-éclairage des téléviseurs LCD.

OLED : organic light-emitting diode ou diode électroluminescente organique. En fait l’oled* est une led dont certains composants sont à base de carbone ce qui explique l’ajout de l’adjectif « organique ».

 

Téléviseur oled Sony XEL-1

Le tout premier téléviseur oled : le Sony XEL-1. Lancé au Japon en 2008, le téléviseur Sony XEL-1 était le premier du genre à mettre en œuvre la technologie oled. Diagonale de 11 pouces, résolution de 960x540, contraste de 1 000 000:1 et épaisseur de 3 mm.

Un peu d’histoire et de technologie

Pour bien comprendre les avantages de l’oled par rapport à la led classique, poursuivons par un petit rappel mêlant technique et histoire.

TV LED, une invention technique et… marketing

Les actuels téléviseurs dits LED utilisent un écran LCD derrière lequel est placé un système de rétro-éclairage. Au tout début de la technologie LCD, cette source lumineuse était constituée de tubes fluorescents qui ont été par la suite remplacés par des leds. Au passage, le téléviseur y a gagné en consommation électrique et en épaisseur. Ces deux arguments ont fait le succès des actuels téléviseurs qui, entre-temps, marketing oblige, ont changé de nom, passant de TV LCD à TV LED alors qu’il serait plus correct de les désigner par « TV LCD à rétro-éclairage LED ». Mais l’usage est là et bien ancré, nous continuerons donc de parler de TV LED !

Contraste et temps de réponse, les 2 points faibles des TV LED

Toutefois, la technologie LCD n’est pas parfaite. Du fait de l’indispensable rétro-éclairage, de légères fuites lumineuses sont inévitables et nuisent au taux de contraste de l’écran. Pour cette raison, les écrans LCD à rétro-éclairage par leds sont notamment incapables d’afficher des noirs aussi profonds que d’autres technologies à l’instar du plasma par exemple. De plus, le temps de réponse des cristaux liquides, c’est-à-dire leur capacité à changer de couleur plus ou moins rapidement, s’avère insuffisant pour ne pas générer des images dites fantômes. Ce phénomène de persistance qui s’appelle la rémanence a pour effet de rendre les images moins nettes. Ce flou dû à ce changement trop lent étant d’autant plus gênant que les scènes affichées sont rapides comme c’est le cas pour les scènes d’action ou de sport.

TV LED, avantages et… inconvénients

En résumé, les écrans LCD à rétro-éclairage led ont 2 avantages :

  • une consommation électrique réduite,
  • une moindre épaisseur.

Et 2 inconvénients :

  • des taux de contraste perfectibles,
  • un effet de rémanence.

 

Téléviseur Oled LG Gallery 55EA880V, IFA 2013

Preuve de la qualité de ses images, éclatantes et réalistes, le téléviseur oled LG Gallery (référence 55EA880V, non prévu à la vente en France) a été conçu pour être encadré comme un tableau. Ici présenté à l’IFA 2013.

Téléviseur Oled LG Gallery 55EA880V, Renoir et Toulouse-Lautrec

Passez le pointeur de la souris par-dessus l’image.

L’oled : la led en mieux

Technologie plus aboutie que la led, l’oled conserve très avantageusement les atouts de la led, et même les améliore, tout en en gommant les inconvénients !

Premier point fort, l’oled a la particularité de permettre aux pixels d’émettre eux-mêmes de la lumière. Du coup, exit le rétro-éclairage et cela a 3 conséquences bénéfiques.

1/ Encore plus de finesse

Tout d’abord, la suppression du rétro-éclairage rend le téléviseur encore moins épais et les fabricants peuvent alors annoncer des épaisseurs d’écrans toujours plus réduites.

2/ Plus de contraste

Autre avantage de l’absence de rétro-éclairage, les « fuites lumineuses » évoquées ci-dessus disparaissent avec lui. Résultat, et La Palisse n’aurait pas dit mieux, une oled éteinte n’émet aucune lumière, vraiment aucune lumière. D’où des noirs bien plus profonds et des taux de contraste bien plus élevés qui participent à l’amélioration globale de la qualité des images diffusées.

3/ Plus de lumière

Enfin, puisque la lumière émise ne passe plus au travers du filtre de l’écran LCD, la luminosité des écrans oled s’avère supérieure et, à nouveau, la qualité globale des images affichées s’en trouve rehaussée.

Mieux encore, l’oled présente des spécificités propres qui complètent le tableau de 2 autres avantages :

Télviseur oled courbé LG 55EA980V, temps de réponse

4/ Des images plus nettes et plus fluides

Grâce à leur temps de réponse très faible, inférieur à 0,1 ms contre jusqu’à 5 ms pour les leds d’écrans led, l’oled passe d’une couleur à une autre de façon très rapide ce qui convient bien mieux à la vision humaine. Schématiquement, on peut comparer un écran led à un feu rouge qui pour passer du vert au rouge transite par une phase intermédiaire d’affichage de l’orange alors qu’un écran oled correspondrait à un feu qui passe quasi instantanément du vert au rouge. Bien sûr, si la phase orange constitue un avantage sur la route, sur un écran de téléviseur cela revient à créer une image parasite indésirable.

Concrètement, cette faculté de changement très rapide de l’oled apporte une plus grande netteté des images et des scènes de mouvements bien plus fluides car sans images fantômes dues à la rémanence de la led. Un point particulièrement apprécié par les amateurs de jeux vidéo.

5/ La rigidité en moins

Ultimes supériorités de l’oled sur la led ayant un impact direct sur la qualité de l’image, d’une part l’oled offre un angle de vision plus large, ce qui permet à des spectateurs qui regardent l’écran de biais de profiter malgré tout du spectacle, et d’autre part l’oled témoigne d’une certaine souplesse. Une qualité qui a enflammé l’imagination des fabricants dont les prototypes d’écrans oled souples voire enroulables ou même pliants sont régulièrement exposés lors des salons tels que l’IFA de Berlin ou le CES de Las Vegas.

 

Les 2 téléviseurs oled grand public de la fin d’année 2013 :

Téléviseur Oled Samsung KE55S9C.jpg

le Samsung KE55S9C,

Téléviseur oled LG 55EA980V

le LG 55EA980V.

Pour l’heure, Samsung et LG qui proposent en cette fin d’année 2013 leurs tout premiers téléviseurs oled vendus en France ont mis à profit cette possibilité : les 2 marques ont en effet fait le choix de téléviseurs oled à écrans courbés !

Enfin, terminons en précisant que l’oled se montre de plus tout à la fois plus légère et moins énergivore que la led.

 

Les défis à relever

Au vu de tous ces avantages, pourquoi donc tous les nouveaux téléviseurs ne sont-ils pas dotés d’un écran oled ? À cette question 3 réponses :

l’oled coûte plus cher que la led

Pour exemple, les 2 tout nouveaux téléviseurs oled proposés par Samsung et LG flirtent avec un prix de vente de l’ordre de 8 000 € ! Certes ce n’est pas à la portée de toutes les bourses mais, souvenons-nous, les premiers écrans plats qui utilisaient alors la technologie plasma ont été lancés il n’y a pas si longtemps, à peine plus de 10 ans, à des niveaux 2 fois supérieurs, de l’ordre de 15 000 € !

L’oled a une durée de vie plus courte

Deuxième inconvénient de l’oled par rapport à la led, sa durée de vie bien moins généreuse. Sans rentrer dans la bataille du nombre d’heures, cela signifie qu’un téléviseur oled fonctionnera moins longtemps qu’un téléviseur led à performances équivalentes dans la durée.

L’oled est sensible à l’humidité

Et oui, les matériaux organiques utilisés pour la fabrication des oleds sont sensibles à l’humidité qui, en altérant progressivement leurs caractéristiques, raccourcit d’autant la durée de vie des écrans oled.

Toutefois, sur ces points, l’industrie spécialisée a d’ores et déjà réalisé d’énormes progrès et gageons que dans les mois à venir les grandes marques de l’électronique sauront relever ces défis pour présenter de futurs téléviseurs oled moins onéreux et plus durables. En d’autres termes, la course aux téléviseurs oled ne fait que commencer : une nouvelle page de l’histoire des téléviseurs est en train de s’écrire !

 

* Pour être tout à fait précis, il existe 2 types d’oled :

l’oled à matrice passive

Dite PMOLED pour « passive matrix oled ». Cette technologie, qui a recours à des fils conducteurs horizontaux et verticaux qui se croisent, est utilisée pour tous les produits dont l’écran est à la fois de résolution modeste et de petite taille comme c’est le cas sur les baladeurs MP3 et les smartphones par exemple.

l’oled à matrice active

Dite AMOLED pour « active matrix oled ». Celle-ci présente l’avantage de pouvoir gérer indépendamment chaque pixel via un circuit intégré dédié à chacun d'entre eux. Pour cette raison, la technologie amoled est celle retenue dans la fabrication des TV oled.

Image & sonImageTéléviseur LGSamsung LGSamsungIFA 2013Les produits de demain

Informations complémentaires Téléviseur ...