Rowenta initie une conférence-débat sur la qualité de l’air intérieur

 

Le 25 avril 2013, Rowenta faisait un point sur la qualité de l’air de nos intérieurs. Présentant des résultats chiffrés d’études récentes largement commentés, Rowenta précisait que l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.

 

Rowenta, la qualité de l'air intérieur

Plus que jamais, la thématique de la qualité de l’air est dans… l’air du temps. La Commission européenne a, par exemple, déclaré 2013 comme « l’année européenne de l’air » tandis qu’une étude de 2012 montre que 59 % des Français ont à cœur de vivre dans un environnement non pollué*. Au niveau du Vieux continent, ce sont 60 % des Européens qui considèrent qu’ils sont insuffisamment informés en ce qui concerne la qualité de l’air.

 

Rowenta, qualité de l'air

80 % de notre temps à l’intérieur

Chaque jour, nous respirons quelque 10 000 litres d’air et dans le même temps, en moyenne, nous ne passons que 20 % de notre temps à l’extérieur. En creux, cela signifie que nous respirons 8 000 litres d’air alors que nous sommes à l’intérieur d’une maison, d’un bureau, d’une usine… C’est dire l’importance de la qualité de l’air intérieur sur notre bien-être voire notre santé. C’est d’ailleurs à ce titre que la marque Rowenta souhaite apporter sa pierre à l’édifice en termes de sensibilisation et d’information à propos de la pollution intérieure. En rappelant les bons gestes, les bons réflexes et les solutions qui existent pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Sans oublier bien sûr, les 3 produits récemment lancés par Rowenta que sont

  • le purificateur Rowenta Intense Pure Air,
  • l’humidificateur Rowenta Intense Aqua Control,
  • le déshumidificateur Rowenta Intense Dry Control.

 

L’air intérieur plus pollué que l’air extérieur

Premier constat, la qualité de l’air intérieur est bien inférieure à celle de l’air extérieur. Ainsi, une étude d’envergure européenne réalisée en 2003** montrait déjà que l’atmosphère des bâtiments comprend jusqu’à 10 fois plus de COV (composés organiques volatils) que l'air extérieur. Dans le même temps, la France jouait les pionnières en créant l’observatoire de la qualité de l’air intérieur (désigné sous le sigle OQAI). Celui-ci a mis en évidence une ventilation insuffisante dans la plupart des foyers***.

 

Les 2 axes majeurs du Grenelle de l’environnement

En 2009, dans le cadre du Plan national santé environnement, le Grenelle de l’environnement s’est engagé sur 2 points cruciaux :

Rowenta, qualité de l'air, étiquette

l’étiquetage des matériaux de construction et de décoration

De façon obligatoire depuis le 1er janvier 2012, les nouveaux produits en question doivent être accompagnés de cette précieuse étiquette qui indique de manière simple et lisible « le niveau d’émission en polluants volatils » via une hiérarchie décroissante A+, A, B et C. Puis, dès le 1er septembre 2013, cette obligation s’appliquera à TOUS les matériaux de construction et de décoration vendus en France.

la surveillance de la qualité de l’air dans les établissements recevant du public (les ERP)

Nommés par le sigle ERP dans le jargon du métier, lesdits établissements recevant du public verront progressivement se mettre en place une telle surveillance de l’air intérieur. À commencer sans doute dans les établissements accueillant des enfants. Pour ce faire, les moyens de ventilation seront évalués et des mesures de présence de gaz répertoriés (formaldéhyde, benzène et dioxyde de carbone précisément) seront effectuées.

Précisons également que cette année, la qualité de l’air intérieur fait désormais partie des priorités de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

 

Les 3 sortes de polluants de l’air intérieur

Rowenta, qualité de l'air, les polluants

 

Asthme et allergies

Sur le plan de la santé, la détérioration de la qualité de l’air intérieur et le manque de ventilation ont des conséquences négatives. Depuis, quelques années, l’on note que l’asthme et les allergies progressent de façon significative et concernent aujourd’hui de 25 à 30 % de la population des pays industrialisés (Inserm, 2012).

En ce qui concerne l’asthme (et d’autres maladies respiratoires), celui-ci a une origine génétique et des facteurs environnementaux, dont l’air ambiant, défavorables tels que l’exposition à des polluants hélas devenus monnaie courante.

Rowenta ajoute qu’il existe des pics de pollution de l’air intérieur en particulier lorsque l’on fait des travaux de bricolage ou l’hiver quand le chauffage fonctionne à plein.

 

Le saviez-vous ?

1 personne sur 3 née après 1980 souffre d’une forme d’allergie.

 

Les solutions pour un air plus sain

Tout d’abord, il faut savoir que depuis 2005, le professeur de Blay a créé les CMEI. Ce sigle désigne les conseillers médicaux en environnement intérieur. Habilités à mesurer le taux de pollution des intérieurs, ces conseillers poursuivent leur accompagnement en prodiguant des conseils en vue d’améliorer la qualité de l’air intérieur. À noter que la visite de ces conseillers fait l’objet d’une prescription médicale. Pour l’heure, les CMEI sont au nombre d’une centaine mais nul doute que leur effectif augmentera dans les années à venir.

Et parce que l’air intérieur est en moyenne 8 fois plus pollué que l’air extérieur, Rowenta dresse une liste, non exhaustive, de moyens et de conseils pour pallier ce constat désolant :

aérer

L’aération de nos habitations s’avère primordiale, surtout l’hiver quand l’on préfère tout boucler et rester bien au chaud. Il est ainsi recommandé d’aérer au moins 10 minutes tous les matins et idéalement de compléter cette action par une seconde aération de 10 minutes le soir.

ne pas fumer à l’intérieur

On ne le dira jamais assez, le tabac n’est pas notre ami !

limiter l’usage de produits ménagers

La chose n’est pas forcément facile si l’on souhaite conserver un haut niveau de propreté de son habitation mais l’effort de consommer avec plus de parcimonie mérite d’être tenté.

éviter les plantes allergisantes

Et oui, certaines plantes vertes qui trônent fièrement dans nos salons ou cuisines affichent un pouvoir allergène méconnu voire totalement ignoré. Il peut en être ainsi pour les ficus, yucca, cactus et poinsettia par exemple.

limiter l’usage de bougies parfumées et d’encens

Certes ces bougies parfumées et l’encens savent flatter agréablement notre odorat mais gare aux substances expulsées dans l’air.

privilégier les aménagements sains

À ce titre, le parquet a meilleure presse que la moquette qui sait si bien abriter les acariens. De même, les peintures sans solvant chimique sont préférables sur le pur point de la santé.

combattre les sources d’humidité

L’humidité est mère des moisissures qui ne sont rien d’autres qu’une forme de champignons. Pour cette raison, le linge doit plutôt être étendu dehors et les petites fuites de tuyauterie ou de robinet réparées sans plus tarder !

 

Les solutions Rowenta pour un air plus sain

Fort de tous ces conseils et recommandations qui permettent de limiter la pollution intérieure sans pour autant la réduire à néant, Rowenta précise qu’il existe d’autres moyens de rehausser la qualité de l’air intérieur de nos habitats. Il s’agit notamment de 3 appareils Rowenta récents dont chacun apporte son lot de fonctions et d’avantages. Tour d’horizon :

 

purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air

Le purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air

Nous faisions la présentation de ce purificateur d’air dès son lancement : voir notre Actu « Purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air, l’air d’une pièce de 35 m2 purifié en 30 minutes ».

Parmi ses points forts

purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air, éclaté

3 niveaux de filtres

Conjointement, ces 3 niveaux de filtres retiennent 99,5 % des particules en suspension dans une pièce de 70 m2 en 1 heure.

1 sensor automatique

Grâce au sensor automatique, détecteur de particules à réflexion infrarouge, le purificateur d’air Rowenta Intense Pure Air se déclenche automatiquement et adapte sa vitesse de filtration lorsque la qualité de l’air est évaluée insuffisante.

 

Caractéristiques principales (référence Rowenta PU2120)

  • sensor électronique qui contrôle la qualité de l'air en temps réel et ajuste la vitesse de filtration
  • 3 filtres inclus
  • 3 vitesses + mode automatique
  • puissance 83 W
  • capacité 324 m3/h
  • panneau de contrôle électronique
  • niveau sonore 38-50 dBA
  • adapté à une surface couverte de 70 m2
  • poignée de transport
  • indicateur de pureté d'air et de remplacement des filtres
  • dimensions (cm) : H 62 - L 34,5 - P 22
  • coloris bronze

Prix public indicatif 350 €

 

humidificateur Rowenta Intense Aqua Control

L’humidificateur Rowenta Intense Aqua Control

Cet appareil contrôle et ajuste le taux d’humidité de l’air. Il diffuse une vapeur chaude et élimine jusqu’à 90 % des bactéries contenues dans l’eau qu’il vaporise. Dispose d’un mode « Bébé »  qui maintient le taux d’humidité à 50 % et s’arrête automatiquement au bout de 72 heures.

 

Caractéristiques principales (référence Rowenta HU5120 F0)

  • vapeur chaude ou froide
  • 3 vitesses
  • capteur d'hygrométrie pour mesure immédiate du taux d'humidité
  • 3 programmes prédéfinis : bébé, automatique, nuit
  • cartouche anticalcaire
  • fonction auto-stop
  • autonomie 18 h
  • adapté pour une surface de 45 m2
  • fonctionnement silencieux 40 dBA
  • vitesse de vaporisation réglable
  • diffusion orientable
  • élimination des bactéries dans l'eau à 90 %
  • réservoir d'eau 5,5 l
  • débit de vapeur 300 ml/h
  • panneau de contrôle électronique
  • puissance 110 W
  • coloris bronze
  • dimensions (cm) : H 34 - L 20 - P 19,5

Prix public indicatif 130 €

 

déshumidificateur Rowenta Intense Dry Control

Le déshumidificateur Rowenta Intense Dry Control

Quand un logement, une buanderie, un garage, une salle de bain, une cave… présentent un taux d’humidité anormalement élevé, il est possible d’abaisser ce taux avec un déshumidificateur. Le Rowenta Intense Dry Control est de plus doté d’un système de drainage continu pour une utilisation sans surveillance.

 

Caractéristiques principales (référence Rowenta DH4110)

  • 3 programmes au choix : contrôle de l'humidité, déshumidification continue, ventilation
  • 2 vitesses de ventilation
  • hygrostat électronique, débit 200 m3/h
  • capacité maximale d'absorption 16 litres par jour
  • écran LCD
  • régulation électronique pour connaître et régler le taux d'humidité
  • auto-stop
  • programmateur avec départ différé jusqu'à 24h
  • dégivrage automatique
  • niveau sonore 47 dBA
  • poignée et roulettes de transport
  • surface couverte 90 m2
  • coloris gris
  • dimensions (cm) : H 60 - L 33,5 - P 22

Prix public indicatif 360 €

 

* Étude Ifop/Groupe prévoir de juillet 2012, « Les Français sont-ils maîtres de leur santé ? »

** Edward R.D., Jurvelin J., 2003, « Residential indoor, outdoor, and workplace concentrations of carbonyl compounds: relationships with personal exposure concentrations and correlation with sources ». In Expolis-Helsinki, Finland.

*** JP Lucas, O. Ramalho, S. Kirchner, J.Ribéron, juin 2009, « État de la ventilation dans le parc de logements français ». OQAI.

 

Petit électroménagerTraitement de l’airPurificateur, déshumidificateur Rowenta RowentaChiffres & études

Informations complémentaires Purificateur, déshumidificateur ...