Soldes d’hiver 2017, la Fevad prévoit 26 millions d’e-acheteurs

Comme chaque début d’année, la Fevad publie l’enquête de l’institut CSA concernant les intentions d’achats des acheteurs en ligne à l’occasion des soldes d’hiver. Point remarquable : ceux-ci seront un million de plus à se connecter !

Fevad soldes hiver 2017

3 e-acheteur sur 4 envisagent d’utiliser Internet pour les soldes d’hiver 2017

Selon les chiffres CSA publiées par la Fevad, fédération de l’e-commerce et de la vente à distance, les soldes d’hiver 2017 motiveront 73 % des e-acheteurs à utiliser Internet en vue de préparer et d’effectuer leurs achats de produits soldés.

Cette proportion est de 5 points supérieurs à celle de l’an passé (soldes d’hiver 2016) puisque le pourcentage était estimé à 68 %. Ces 5 points d’écart représentent pas moins d’un million de Français e-acheteurs intéressés de plus par rapport à 2016 ! Soit un total de 26 millions de personnes.

Mieux encore, les intentions de procéder à des achats soldés sur Internet progressent elle aussi sensiblement passant de 59 % en 2016 à 65 % en 2017 !

À noter qu’une forte différence de profil existe selon l’âge : en effet, les 25-34 ans se déclarent à hauteur de… 82 % à envisager d’utiliser Internet dans le cadre des soldes.

 

Un budget moyen de presque 200 €

Parmi ses 26 millions d’e-acheteurs, 64 % pensent allouer un budget 2017 identique à celui de 2016 tandis que 21 % pensent le réduire. Ces deux proportions s’avèrent stables alors que ceux qui envisagent d’augmenter leur budget se montrent plus nombreux cette année. Ils sont 16 % contre 13 % en 2016.

Au global, le budget moyen se place à 199 €, soit 15 € de plus en un an. Et, surprise, ce sont les hommes qui participent conséquemment à cette hausse (232 € en 2017 pour 214 € en 2016) ainsi que les CSP+ (242 € en 2017 pour 225 € en 2016).

 

Smartphone et tablette de plus en plus utilisés

Autre signe des temps, si l’ordinateur fixe conserve sa première place d’outil d’information et d’achat sur Internet pour les soldes tout en poursuivant sa progression (86 % en 2017 pour 79 % en 2016, les smartphones et les tablettes observent une nette progression.

Respectivement, les e-acheteurs pensent utiliser les smartphones à hauteur de 48 % et les tablettes pour 44 % d’entre eux. Soit, pour les seuls smartphones, une envolée de 21 points entre 2013 et 2017. À noter que les intentions d’achat sur smartphone grimpent également de 13 points ainsi que le montrent les courbes ci-dessous :

Fevad soldes hiver 2013-2017

 

Gain de temps, éviter la foule et prix, le trio gagnant

Côté motivation, les e-acheteurs avancent pour 60 % que les soldes sur Internet présentent l’avantage de faire gagner du temps par rapport aux magasins traditionnels. Une quasi même proportion (59 %) justifient leurs e-visites pour leur volonté « d’éviter la foule ». Enfin, le prix est coté par 54 % des e-acheteurs.

Une disparité apparaît toutefois à considérer les 18-24 ans qui se déclarent à 66 % motivés en premier lieu par… le choix proposé sur la Toile.

 

Les soldes profitent à tous les produits

En un mot, toutes les familles de produits affichent des intentions d’information ou d’achat en ligne à la hausse au cours des soldes d’hiver 2017, à l’exception de deux catégories, les jouets, consoles de jeux, jeux vidéo et… l’électroménager ! Pour preuve, ce tableau éloquent :

Fevad soldes hiver 2017 tableau

 

Méthodologie

Depuis 2003, le Baromètre Fevad/CSA mesure les intentions de faire les soldes en ligne. L’enquête a été réalisée en ligne du 26 décembre 2016 au 31 décembre 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 e-acheteurs français (c'est-à-dire toute personne ayant au moins déjà réalisé un achat sur Internet) de 18-74 ans constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région, fréquence d’achat en ligne). Les résultats sont redressés afin d’être représentatifs du profil des e-acheteurs français.

Gros électroménagerPetit électroménagerBeauté, santé, bien-être FevadChiffres & études

Informations complémentaires Gros électroménager ...